La griffe qui marque, la marque qui s'exprime...

Lecteurs

                  Le lecteur n'a ni raison ni tort lorsqu'il clame avec fougue qu'il aime ou pas un livre. Simplement, il donne son avis. Et comme tous les goûts sont dans la nature, les avis foisonnent…  TM

 

Laurence, 45 ans * Bois d'Arcy

 

Sur fond d'intrigue amoureuse, l'auteur nous fait partager sa passion pour l'écriture et quelques réflexions bien senties sur les relations humaines. Le style est vivant et le maniement des mots habile. L'humour se révèle aussi bien présent dans la description des situations. Si vous aimez l'intros-pection, ce livre écrit par un homme sensible vous plaira sûrement.

 

Jean-François, 49 ans * Bois d'Arcy

 

Ce livre est agréable et facile à lire. Il  vous emporte dans une histoire de sentiments et de réflexions sur la société moderne qui bouge. Sans l'utilisation des nouvelles technologies cette rencontre n'aurait pas eu lieu. Va-t-elle aboutir ? À découvrir...

 

Céline, 27 ans * Rennes

 

En lisant le résumé, on pourrait s'attendre à une histoire d'amour à la Musso. Mais ce qui est original, c'est que pas du tout. C'est une histoire réaliste et finalement surprenante sur plusieurs points. Les per- sonnages sont profondément humains et attachants, ce qui donne une réelle consistance à l'histoire.

 

De vive voix, je dirais "Nan, c'est sympa, j'étais surprise parce qu'on ne s'attend pas vraiment à ça. C'est pas une histoire d'amour flanflan. Ca pourrait être des réactions de vrais gens, avec les appré-hensions et tout qu'on pourrait vraiment avoir dans ce genre de situations. Nan, c'est vraiment pas mal, ça change. Lis le, tu verras."

 

Johann, 33 ans * La Garenne-Colombes


C'est comme si t'avais une Ferrari et que tu l'avais peinte en vert kaki. C'est dommage ! Le bouquin est vraiment bien, l'histoire est bien, les personnages sont biens, et même l'écriture est très bien. Mais les chiottes dans le salon, ça le fait pas !! Non, je suis sévère. Comme je te l'ai dit, j'ai tout aimé voire adoré (si si, y a pas de fautes de frappes !!!). Tout, sauf la parenthèse...

 

Hervé, 60 ans * La Celle-Saint-Cloud


Je me régale du style. C'est extraordinaire ! Qu'est ce que j'aimerais écrire comme ça. On dirait que ça coule. Ça sort comme de l'eau tout à fait naturel-lement. C'est beau, c'est vachement agréable. On lirait comme ça des centaines de pages sans avoir aucune lassitude. J'ai rarement vu un tel talent. Et des livres, j'en ai quand même drôlement lus dans ma drôle de vie !

 

Carole, 29 ans * Gond-Pontouvre

 

Ça y est, j'ai fini ton bouquin. Je l'ai adoré ! J'ai vraiment pris du plaisir à le lire. Je trouve que tu écris très bien et les digressions philosophiques qui marquent le roman lui donnent beaucoup de saveur. Un petit "moins" sur les longs passages de la narratrice vers la fin... Bravo en tout cas !

 

Estelle, 28 ans * Chevilly-Larue

 

Une histoire agréable, qui se laisse lire facilement, où l'on se retrouve directement plongé dans les pen- sées, les réflexions, les doutes des deux principaux personnages, ce qui permet de suivre dans le détail leurs points de vue et leurs évolutions. Ma partie préférée : les deux derniers chapitres... À découvrir !

 

LB, 30 ans * Paris

 

C'est construit, il y a un vrai travail sur le style. Les multiples mises en abime, l’idée de la rencontre, des attentes différentes, des multiples voix, tout cela est intéressant. Les personnages se tournent autour peut-être un peu trop longtemps, il y a un moment où on commence à se lasser du manque d’action, et c’est là qu’on arrive à la dernière partie qu’on lit avec plaisir. La dernière partie est pour moi la plus réussie, mais c’est peut-être aussi du fait de mon goût limité pour l’introspection…

 

Sylvie, 39 ans * Vauréal

 

Une double méditation sur l'amour, virtuel ou réel, bien menée et dans laquelle on ne s'ennuie jamais. Au contraire, le lecteur est sans cesse interpellé et appelé à mener la même réflexion que les narrateurs successifs. J'ai beaucoup aimé la mise en abîme du parcours d'écrivain et les pensées sur le rôle de la lecture et de l'écriture. Le sujet traité est moderne et ne peut qu'intéresser.